• Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Sortie de « Russophobie 2.0 » de Giulietto Chiesa

Russophobie 2.0
Giulietto Chiesa
Éditions Le Retour aux Sources.
Disponible sur notre boutique en ligne


La crise globale dans laquelle est plongée l’Occident est à la fois économique, financière, écologique, morale et politique. Le leadership des Etats-Unis est de plus en plus contesté et l’Union européenne est dans la tourmente.

À ce stade, tout est bon pour éviter de dire la vérité : Oui, le système occidental est moribond et son effondrement est proche. Et quand un pouvoir est fragilisé, il cherche un responsable à désigner à son peuple, un ennemi vers qui détourner une colère qui pourrait, sans cela, s’abattre sur ses dirigeants.

Ainsi, la Russie, de par son opposition systématique aux Etats-Unis depuis l’arrivée de Vladimir Poutine à la tête du Kremlin, a été choisie pour tenir le rôle de bouc émissaire : La guerre en Ukraine, les sanctions économiques, la négation du rôle des russes dans la victoire contre le nazisme, la diabolisation quasi-systématique de la part des médias occidentaux ; tout confirme que c’est bien cette option qui a été prise.

Pourtant, les choses changent. L’intervention de la Russie contre l’expansion de l’Etat islamique et la dénonciation des rôles ambigües de l’Arabie Saoudite, du Qatar ou de la Turquie ont pris de cours la diplomatie occidentale et l’ont conduite à accentuer la propagande antirusse.

Mais l’opinion mondiale est de moins en moins disposée à céder à cette « russophobie ».
De nombreux pays dans le monde commencent à se détourner des américains et des européens pour se tourner vers les russes. Car il apparait de plus en plus que la Russie pourrait être la seule puissance capable de faire dévier de la catastrophe finale le train fou de la mondialisation.


Giulietto Chiesa est un homme politique, auteur et journaliste italien. Il a notamment écrit sur la dissolution de l’URSS, les attentats du 11 septembre 2001 et sur l’impérialisme états-unien. Ancien député au Parlement européen (2004-2008) et ancien correspondant de « L'Unità » et de « La Stampa à Moscou », il s'est lié à Mikhaïl Gorbatchev et a fondé avec lui le « World Political Forum ». Il est fréquemment invité sur les grandes chaines de télévision russes. Dans ce livre, il défend la vision d’un monde multipolaire et dénonce les stratégies médiatiques et politiques occidentales visant à empêcher la Russie de jouer son rôle historique de contre-puissance. 
Site officiel


 

Il faut être connecté pour poster.