Suivre notre actualité
      
  • Bienvenue

    A l'origine de Scriptoblog, il y a une conviction : pour nous, la littérature doit parler de la vie et pas de la morale, sauf quand la morale sert la vie. Nous refusons les visions désincarnées, les idéaux ne nous parlent que s'ils parlent du réel. Toutes les rêveries du monde ne remplaceront pas une paire de bottes par temps de neige ou un gilet pare-balles en temps de guerre.

  • Michel Drac

    « Nous approchons d’un moment critique dans l’histoire de notre pays. Pour la première fois depuis longtemps, il devient envisageable qu’en France, un gouvernement de rupture arrive aux affaires, dans quelques années. Dans ces conditions, nous devons changer de point de vue. Critiquer n’est plus suffisant : il faudra être capable de proposer quelque chose… »
  • Carroll Quigley

    Grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l’action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière…
  • James Kunstler

    Avec une grande clairvoyance et une vision pragmatique du monde, Kunstler soutient que le temps de la pensée magique et de l’attente de miracles est révolu et que le temps est venu de commencer à se préparer à une très longue crise…
  • Jack Donovan

    Depuis un certain temps, la société occidentale a déclaré la guerre à la virilité : théorie du genre, féminisme, mondialisme, déracinement. Jack Donovan relève le défi. Il balaie l’échiquier d’un poing rageur. Son projet : détruire cette civilisation pour libérer les hommes afin qu’ils retrouvent leur vraie nature..
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Actualité

Le satanisme s’affiche | Par Pierre Hillard.

Le satanisme est une réalité rejetée avec dédain par nos contemporains.

Pourtant, le New-York Times révèle qu’en avril 2016, une représentation du Temple de Baal sera [était NDLR] installée à Londres et à New-York sous la forme d’un arche qui constituait sa porte d’entrée. A l’origine, cet édifice était un lieu de culte à Palmyre où de nombreux enfants étaient sacrifiés sur les autels tandis que des hommes et des femmes se livraient à des orgies sexuelles. Le but officiel du culte de Baal était d’apporter le bonheur et la prospérité à la cité. En raison de nombreux avortements pratiqués dans le monde sans oublier la reconnaissance officielle d’une sexualité débridée, la volonté d’instaurer ce type d’architecture convient parfaitement à l’esprit du mondialisme. Bénéficiant de l’appui, entre autres, de l’institut de l’archéologie digitale, des universités de Harvard et d’Oxford dans le prolongement de l’Unesco, l’objectif déclaré est de favoriser l’implantation de mille arches partout dans le monde. Le « grappin » selon l’expression du saint curé d’Ars peut, temporairement, se réjouir de la situation.

Pierre Hillard
27 mars 2016.

Billet initialement publié sur Médias-Presse-Infos.

Les Corses donnent une leçon anti-racailles à la gauche | Par Adrien Abauzit.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2015, quatre sapeur-pompiers se sont faits attaquer par une bande de racailles, lors d’une intervention dans une cité d’Ajaccio, les Jardins de l’empereur (sic).

Plus précisément, des racailles ont allumé un incendie pour attirer les pompiers et leur tendre un « véritable guet-apens », selon l’une des victimes. Arrivés sur le lieu de l’incendie, les pompiers ont été accueillis par des jets de pierre. Contraints de rebrousser chemins, ils ont ensuite été attaqués par une vingtaine d’individus cagoulés (des chances pour la Corse ?), armés de barres de fers et de battes de baseball. La volonté de tuer est indiscutable.

La veille, des secouristes avaient eux aussi été lynchés dans ce même quartier.

Ce type de fait divers, hélas, devenu presque banal, ne suscite habituellement aucune représaille de la part de la police ou de la population.

En Corse cependant, les choses semblent se dérouler autrement. Suite à une manifestation devant la préfecture le lendemain de l’agression, 300 ajacciens se sont rendus dans le quartier des Jardins de l’empereur, au cris d’«on est chez nous », afin de retrouver les agresseurs et de défier les racailles du quartier.

Le spectacle des attentats | Par Francis Cousin.

De l’attentat du 12 novembre 2015 à Beyrouth à ceux de Paris le 13 novembre suivant, en passant par tous les 11 septembre petits, grands ou moyens, le terrorisme c’est toujours et partout le spectacle d’imposture étatique de
la crise mondiale du chaos de la marchandise !


« Les bombes-fusées qui tombaient chaque jour sur Londres étaient probablement lancées par le gouvernement de l’Océania lui-même, 
juste pour maintenir les gens dans la peur » 
George Orwell, 1984


Les opérations sous fausse bannière ou « sous faux pavillon », parfois désignées sous l'anglicisme de false flag sont des actions de perfidie et d’artifice stratégiques menées avec utilisation de marques de reconnaissance fabriquées, contrefaites, postiches, fourbes ou empruntées, dans le cadre d'opérations clandestines destinées à désigner un responsable inexact, imaginaire et trafiqué qui commise par tout autre que lui mais qui permettra de la sorte que tous les bénéfices en reviennent à celui qui justement l’aura cependant perpétré.

Au tout début du mois d’août 1964, deux destroyers américains qui s’étaient engagés dans les eaux territoriales du Nord-Viêt Nam, essuyèrent soi-disant des tirs de la part de batteries nord vietnamiennes.

Il est établi aujourd'hui par la documentation déclassifiée que ces Incidents du Golfe du Tonkin ont constitué une manoeuvre délibérée de feinte, de provocation et de simulation pour prétexter une escalade de l'intervention américaine dans le conflit indochinois. Les Papiers du Pentagone ont de la sorte révélé que le texte de la position rédigée par l'administration Johnson l’avait été en fait plusieurs mois avant la date desdits « incidents ». Le manège légendaire de cet accrochage arrangé a donc fourni au président Johnson la couverture tant attendue pour faire voter le texte de la Résolution qui lui donna les moyens de déclarer la guerre sans avoir à demander au préalable l'autorisation du Congrès.

« Courte adresse à tous ceux qui se figurent encore que l’on pourrait gérer plus humainement la merde capitaliste au lieu de la supprimer » Par Francis Cousin | Juillet 2010.

« Face à la radicale irruption critique du logos primordial, l'homme borné des ahurissements de masse, demeure toujours frappé d'effroi... »
Héraclite, Fragments sur la nature de l’être.

« ...le passage de la propriété foncière au travail salarié constitue un véritable mouvement dialectique en tant que processus historique accompli puisque le dernier produit de la propriété foncière moderne est bien l’instauration généralisée du travail salarié qui, ensuite, apparaît comme la base de toute la merde contemporaine ».
Marx, Lettre à Engels du 2 avril 1858.


L’homme qui veut vivre en l’être vivant de sa vie doit refuser toute idée d’améliorer la société de l’avoir car il sait bien qu’en celle-ci, travailler au croître de l’argent même de façon maîtrisée et régulée, c’est encore forcément mourir tous les jours… Cette société n’est pas abjecte parce que les valeurs marchandes sont trop prégnantes. Ce monde n’est pas ignoble en raison du fait qu’il serait mal géré. La société du spectacle marchand est immonde parce qu’elle est gestion, c’est à dire appropriation de la vie de l’être par le travail de la vente et de l’achat et fabrication infinie d’une absorption mortifère de la centralité du vivre par la possession des choses. 

Ce que dit "Je suis Charlie" du peuple français | Par Maurice Gendre

Le fait de démêler le vrai du faux dans les affaires de terrorisme, de démonter ou pas la version officielle, de traquer les manipulations, les mensonges, les falsifications, les non-dits, les dissimulations est un exercice bénéfique pour une prise de conscience générale du phénomène de "stratégie de la tension". MAIS, et c'est un gros "MAIS", on est en droit de se demander pour quels résultats politiques concrets ?


Le détricotage de la VO du 9/11 a-t-il mis un frein à l'agenda de la ploutocratie transnationale ? Nul besoin de s'étendre, les lecteurs de Scripto ont d'ores-et-déjà la réponse. Et elle est incontestable et implacable.
Cette discussion autour des vrais commanditaires voire de l'identité réelle des exécutants est certes passionnante, mais elle passe à côté de ce que l'auteur de ces lignes estime être, peut-être à tort, l'essentiel dans toute cette affaire, à savoir : la réaction d'une large partie des Français et leur degré de conditionnement.

Pour tous ces Français qui adhèrent sans sourciller à l'intégralité de ce que l'on pourrait appeler la version des faits "J'affabule Télé/Ruth FM TV", une réaction normale et légitime aurait été de considérer les dirigeants "français" comme responsables ET coupables de la tragédie.

La marche républicaine était le cortège funèbre du politiquement correct | Par Adrien Abauzit

Plusieurs millions de Français ont participé à la marche dite républicaine ; évènement organisé par le très essoufflé Hollande afin de redorer sa cote de popularité historiquement basse.


De prime abord, la gauche sort renforcée par les manifestations massives du 11 janvier. En réalité, ces marches étaient le cortège funèbre de la bobocratie et du politiquement correct.

Que des millions de Français aient « marché » est un bon signe de vitalité, car le moteur principal de cette marche a été la crainte de voir périr le peu qu’il reste de civilisation dans notre société. Tel est donc le paradoxe de l’évènement : il relève à la fois d’un sursaut populaire et d’une injonction du pouvoir.

Les bobos ont eu peur. Très peur. Mais peur de quoi ? Certains diront du terrorisme, tout en feignant de ne pas voir que ces attentats sont le fruit du multiculturalisme, lui-même fils du mondialisme.

Nos conseils de lecture

  • Essais
  • Romans
  • Nouvelles
  • Revues
image

Le conflit Israelo Palestinien

Jean François Goulon. 
Réf. : ISBN 978-2355120428
Prix : 15,00€
Commander

 
image

Le capitalisme, un génocide structurel

Gary Leech. 
Réf. : ISBN 978-2-35512-027-5
Prix : 19,00€
Commander

 
image

Manifeste pour briser les chaines de l'usure

Gottfried Feder. 
Réf. : ISBN 978-2355120459
Prix : 12,00€
Commander

image

Le 11 septembre n'a pas eu lieu

Collectif. 
Réf. : ISBN 978-2-35512-027-5
Prix : 19,00€
Commander

 
image

Eurocalypse

Le Collectif Solon. 
Réf. : ISBN 978-2355120114
Prix : 23,00€
Commander

 
image

Oliganarchy

Lucien Cerise. 
Réf. : ISBN 978-2355120503
Prix : 17,00€
Commander

 
image

Vendetta

Jeff Cornac. 
Réf. : ISBN 978-2355120282
Prix : 13,00€
Commander

image

Kriegspiel 2014

Laurent Schang. 
Réf. : ISBN 978-2355120282
Prix : 15,00€
Commander

 
image

Les Nouvelles scandaleuses

Maurice Gendre et Jef Carnac. 
Réf. : ISBN 978-2355120244
Prix : 12,00€
Commander

 

 

 

 
image

Perspectives Libres Numéro 1

Collectif. 
Réf. : ISBN 978-2-35512-035-0
Prix : 12,00€
Commander

 
image

Perspectives Libres Numéro 2

Collectif. 
Réf. : ISBN 978-2-35512-038-1
Prix : 12,00€
Commander

 
image

Rébellion Numéro 54

Collectif. 
Réf. : REB54
Prix : 4€
Commander



 

Identification

Activité Facebook